C’EST D’ACTUALITE                                                     NOVEMBRE 2017               .  Au musée du Quai Branly - Jacques Chirac jusqu’au 1er avril 2018 Le Pérou avant les Incas VENTE  ART PRECOLOMBIEN PAR BINOCHE ET GIQUELLO VENDREDI 1er DECEMBRE 2017 A DROUOT SALLE 7 - 14 h 30 -  CATALOGUE SUR www.binocheetgiquello.com   Les touristes qui visitent le Pérou sont chaque année plus nombreux à oser sortir des sentiers battus, ceux de Machu Picchu, pour se rendre sur la côte nord du pays afin d'y découvrir d'extraordinaires musées et sites archéologiques. Avec l'exposition «  Le Pérou avant les Incas  », le musée du Quai Branly - Jacques Chirac se fait l'écho de cet engouement croissant et s'appuie sur un expert incontestable, Santiago Uceda Castillo. Commissaire de l'exposition, cet archéologue est aussi directeur du projet de fouilles Huaca de la Luna et directeur du musée Huacas del Valle de Moche.  En dépit du désert... Si ses recherches se centrent principalement sur la civilisation mochica (100 – 850 après J.-C.), largement représentée dans l'exposition, y figurent également les cultures antérieures (cupisniques) et postérieures (lambayeques, chimus...) qui, toutes, ont façonné les paysages côtiers du nord-Pérou, ainsi que leurs cités, temples et palais. Grâce à un système hydraulique très perfectionné, ces sociétés pré-incas ont maintenu, depuis au moins l'an mil avant J.-C., l'irrigation des vallées en dépit de la sécheresse du désert (la côte nord du Pérou est l'une des régions les plus arides de la planète). Voilà pourquoi l'eau était à ce point au cœur des rites et des croyances en tant que source de fertilité et élément essentiel de la vie des sociétés. En témoignent, sur une partie des nombreuses céramiques exposées, les représentations de la flore, de la faune - y compris marine - et des plantes cultivées (maïs, haricots, courges, pommes de terre, manioc, patate douce, avocat...). Des prêts exceptionnels Ces poteries, aux motifs variés, souvent caractérisées par une anse-goulot en étrier, accompagnaient pour la plupart les défunts dans la tombe. Le visiteur, amateur d'art, se réjouira d'y découvrir, modelées ou peintes, des divinités (à l'exemple du « dieu de la montagne » mochica), des guerriers, ainsi que des dignitaires aux visages immortalisés sur des «  vases-portraits  ». L'exposition rappelle aussi, par divers prêts exceptionnels d'artefacts en or, argent et cuivre, les mises au jour majeures réalisées sur la côte nord. Telles  les découvertes du Seigneur de Sipan (1987), des prêtresses de San José de Moro (1991) ou de la Dame de Cao Viejo (2004). Lesquelles ont fait la preuve que le pouvoir était aussi exercé par des femmes à cette époque préhispanique. Ne serait que pour ces derniers trésors, nul doute que l'exposition «  Le Pérou avant les Incas  » - qu'il aurait mieux valu intituler «  Le nord-Pérou avant les Incas  » - mérite d'être vue. Bon à savoir  : un catalogue largement illustré est en vente dès maintenant. Le magazine Connaissance des arts diffuse un hors série consacré à l’exposition. La revue Archeologia, dans son numéro de novembre, se fait l’écho de l’événement sur plusieurs pages. Par ailleurs, des petits déjeuners «  Before work  » seront organisés au musée les 24 novembre et 1er décembre 2017 de 7 à 9 heures. Enfin, un colloque international «  Archéologie et matérialités du pouvoir avant l'Empire  » se tiendra les 29 et 30 mars 2018, toujours au sein du musée, dans la salle du théâtre Claude Lévi-Strauss. Bouteille en céramique à anse-goulot en étrier Moche IV représentant un guerrier accroupi tenant sa masse et son bouclier. 500-600 apr. J.-C.  © Trujillo, Proyecto Huaca de la Luna - Museo Huacas del Valle de Moche, Universidad Nacional de Trujillo, Ministère de la culture du Pérou. Huaco-portrait avec turban et cache-cou. Moche III.300- 400 apr. J.-C. H. 18 ; l. 14,3 ; L. 16,1 cm © Trujillo, Proyecto Huaca de la Luna - Museo Huacas del Valle de Moche, Universidad Nacional de Trujillo, Ministère de la culture du Pérou. Maquette de la place du palais Chan Chan. Chimu tardif. Bois et matière textile. 1350-1532 apr. J.-C. H. 40,5 ; l. 41 ; L. 48,5 cm © musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Eduardo Hirose Mio © Trujillo, Proyecto Huaca de la Luna - Museo Huacas del Valle de Moche, Universidad Nacional de Trujillo, Ministère de la Culture du Pérou Poterie funéraire Moche. Bouteille à anse-goulot en étrier Panse  globulaire  engobée  de  couleur crème, décorée de deux  oiseaux  brun-foncé (un de chaque côte de la panse). L'oiseau est un échassier, une aigrette ? 20,3 x 15 x 15 cm, 566,1 g © musée du quai Branly - Jacques Chirac. Photo Claude Germain